Rechercher
  • Editions Affanchi

Comment discerner le piège de soi-même

Nous devons discerner le piège de soi-même

Dieu veut nous guider. La Bible fait continuellement référence à nous comme étant les brebis de Dieu, et à Lui comme étant le Bon Berger. Pourtant, en réalité, pour beaucoup d'entre nous, le concept de brebis peut sembler peu attrayant. Il peut même blesser notre fierté. Le royaume du soi-même veut nous empêcher de pouvoir nous soumettre à Dieu à ce niveau. Il veut nous entraîner dans l'introspection de soi et nous consumer avec nous-mêmes. Notre cheminement vers le dépassement dépend de notre capacité à discerner le piège du soi.

Nous sommes les enfants de Dieu

Dieu nous compare aussi à des enfants. Les enfants ont besoin de parents pour les instruire et les élever afin qu'ils deviennent des adultes fonctionnels. De même, en tant qu'enfants de Dieu, nous devons être capables de nous soumettre à notre Père céleste. Lorsque nous faisons cela, il peut nous guider de toutes les bonnes manières comme dans le Psaume 23.

Cantique de David. L'Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, A cause de son nom. Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent. Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires; Tu oins d'huile ma tête, Et ma coupe déborde. Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront Tous les jours de ma vie, Et j'habiterai dans la maison de l'Éternel Jusqu'à la fin de mes jours. Psaumes 23:1-6

Il y a une guerre pour nos vies !

C'est ici que commence la guerre entre le royaume de soi et le royaume de Dieu dans nos vies. Le royaume du soi nous pousse à forger notre propre chemin ; il est voulu par nous-mêmes. Son but principal est de nous séparer de Dieu et des autres et, étonnamment, même de nous-mêmes !

Comment le royaume du soi nous sépare-t-il de notre soi ? !

Selon la Parole de Dieu, nous avons tous été créés dans le but de remplir une place spécifique dans le corps du Christ. Tant que nous sommes enseignables et désireux de travailler avec notre Père céleste, nous pourrons grandir en devenant ce pour quoi Dieu nous a créés.

Cependant, lorsque nous sommes pris au piège du royaume de soi, nous essayons de former notre propre identité en nous basant sur notre propre compréhension. Par conséquent, nous passons totalement à côté de la plénitude vie pour laquelle Dieu nous a conçus. Il ne peut pas nous guider si nous ne voulons pas nous laisser guider.

Une porte ouverte

Cela peut être particulièrement vrai lorsque les choses ne vont pas comme nous le désirons. Naturellement, en tant qu'humains, nous nous forgeons des idées sur la façon dont nous voulons que les choses se passent, ou sur la façon dont nous aimerions que les gens agissent ou nous traitent. Nous avons souvent une idée précise de la façon dont une chose devrait être. Alors la réalité frappe ! Nous commençons à ressentir de la frustration, de la déception et tous les autres sentiments qui accompagnent l'adversité. La question est maintenant de savoir comment nous allons gérer cela.

Le royaume du soi aimerait se joindre à nous dans ce cas et nous aider à développer des schémas de pensée et de comportement pour contrôler ou manipuler la situation. Il peut nous amener à essayer de forcer les circonstances à s'adapter à notre idée préconçue. À l'inverse, il peut nous amener à nous complaire dans la déception d'une chose qui ne s'est pas produite comme prévu.

Pour beaucoup d'entre nous, c'est le lieu automatique où nous allons parce que nous avons été formés depuis des générations jusqu'à présent à ce mode défectueux. Certaines personnes restent coincées dans ce royaume toute leur vie et sont incapables de se sortir de son piège.

Pourquoi cette motivation du soi est-elle si forte ?

La clé est dans son nom, "soi". Le royaume du soi ne nous vient pas comme une entité extérieure qui nous dit quoi faire et comment réagir. Il vient de l'intérieur comme s'il s'agissait de notre propre voix et nous raconte les malheurs de notre vie et essaie de nous "aider" à les résoudre. La tromperie est subtile et, par conséquent, sans discernement approprié, elle peut passer inaperçue.

Le but principal du royaume du soi est de nous détourner de notre objectif de tendre la main à notre Père céleste en tant que source. Il essaiera de faire de nous-mêmes notre source. C'est de l'auto-idolâtrie. Nous devenons la personne la plus importante de tout notre monde. Tout, par conséquent, tourne autour de nos sentiments, de nos besoins, de nos attentes, etc.

Ce royaume comprend les esprits du mal-aimé, du rejet, de l'envie et de la jalousie, et de l'apitoiement sur soi. Il ouvre également la porte à la peur, à la culpabilité, à la honte, à l'orgueil, à l'amertume et à l'accusation.

Introduire l'apitoiement sur soi

L'apitoiement sur soi nous fixera sur tout ce qui est négatif dans notre vie et qui n'est pas allé dans le sens que nous espérions. Il tentera de nous prendre au piège d'être une victime sans espoir de guérison parce qu'il veut que notre identité ne fasse plus qu'un avec lui-même.

Lorsque l'apitoiement sur soi est présent, il nous rappellera continuellement tout ce qui n'a pas été bien pour nous. Il nous rappellera tout ce qui a été mal fait par nous ou à nous qui devrait nous maintenir dans cette ornière. Son but est de nous maintenir impuissants et désespérés afin que nous n'osions même pas entrevoir la guérison ou la liberté. L'apitoiement sur soi nous amènera à formuler des raisons pour lesquelles personne ne peut nous aider, mais il réclame la pitié et l'attention des autres.

Tant que nous sommes en accord avec cet esprit, nous chercherons les bénédictions de Dieu mais nous ne pourrons même pas les reconnaître quand elles viendront. Si nous laissons l'apitoiement sur soi dominer, nous ne pourrons jamais vaincre.

Comment vaincre ce royaume trompeur du soi ?

Tout d'abord, nous devons reconnaître que ce que nous avons écouté et approuvé n'est pas nous et que cela nous empêche de profiter du meilleur de Dieu pour nous. Nous devons développer une haine à son égard tout en nous en séparant. Ce n'est pas ce que nous sommes. Lorsque nous reconnaissons que nous sommes tombés dans le piège du royaume de soi, nous devons nous repentir à Dieu pour avoir écouté une voie qui n'est pas la sienne et ordonner à ce mauvais esprit de nous quitter au nom de Jésus.

Nous devons laisser tomber notre orgueil, car en fait, l'orgueil n'est pas le nôtre ! Pourquoi devrions-nous donner naissance à quelque chose qui n'est pas nous de toute façon ? L'orgueil est aussi un esprit du royaume de soi. Dieu nous demande de nous humilier.

Humiliez-vous donc sous la puissante main de Dieu, afin qu'il vous élève au temps convenable; et déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous. 1 Pierre 5:6-7

Dieu veut travailler en notre faveur

C'est l'endroit où Dieu peut travailler avec nous et faire ses puissantes œuvres en notre faveur ! Lorsque nous nous opposons au royaume du soi, y compris l'apitoiement et l'orgueil et tout autre chose qui nous empêcherait de poursuivre les voies de Dieu, nous constatons qu'un incroyable fardeau nous est enlevé des épaules !

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. Matthieu 11:28-30

Pourquoi devrions-nous nous soumettre à Dieu ?

Notre Père céleste ne nous demande pas de nous soumettre à lui parce qu'il veut nous contrôler ! Il veut que nous nous soumettions à Lui pour qu'Il puisse nous sortir des pièges de l'ennemi et nous amener à une façon de penser et de vivre qui sera la plus saine et la plus satisfaisante pour nous parce qu'Il nous aime ! Pourtant, Lui seul sait à quoi cela ressemble parce qu'Il voit la situation dans son ensemble.

Il doit redevenir notre source, car nos propres façons de faire ne peuvent au mieux que produire une contrefaçon des bénédictions que Dieu a préparées pour nous en tant que ses enfants, en tant que ses brebis.

Nous ne pouvons plus être des victimes !

Si nous voulons être des vainqueurs, nous devons supprimer tout apitoiement sur nous-mêmes. Nous ne pouvons plus être des victimes dans notre façon de penser, de parler et d'agir. Notre identité doit être celle d'enfants de Dieu qui poursuivent son cœur et ses desseins. Nous pouvons décider de trouver la joie et d'être reconnaissants. Cela peut demander de la pratique, mais à mesure que nous continuerons à rejeter les vieux schémas de pensée de l'apitoiement sur soi, du désespoir, du manque d'amour, du rejet, etc. Cela nous permettra de développer de nouveaux schémas de pensée sains.

...car la joie de l'Éternel est votre force. Néhémie 8:10

Nous pouvons louer Dieu pour sa bonté et sa fidélité. Et nous pouvons repousser le désespoir, l'oppression et la lourdeur qui tentent de nous consumer.

Pour accorder aux affligés de Sion, Pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, Une huile de joie au lieu du deuil, Un vêtement de louange au lieu d'un esprit abattu, Afin qu'on les appelle des térébinthes de la justice, Une plantation de l'Éternel, pour servir à sa gloire. Esaïe 61:3

C'est notre choix !

Nous pouvons choisir le royaume dans lequel nous entrons ! Nous devenons ce sur quoi nous méditons. Si l'ennemi est capable de nous amener à nous concentrer sur tout ce qui manque ou ne va pas bien dans notre vie (circonstances, relations, problèmes de santé ou quoi que ce soit d'autre), il peut faire de notre identité celle d'une personne qui souffre en utilisant l'apitoiement sur soi comme une béquille. Si l'ennemi peut nous amener à nous concentrer sur nous-mêmes, il peut nous empêcher de participer avec Dieu à son royaume et à sa gloire. Mais si nous choisissons de nous immerger dans la Parole de Dieu et de nous tenir sur sa vérité et ses promesses, nous recevrons un tout nouveau point de vue, bien élevé au-dessus de nos ennemis !

Et maintenant, ma tête s'élèvera au-dessus de mes ennemis tout autour de moi ; c'est pourquoi j'offrirai dans sa tente des sacrifices de joie, je chanterai, je chanterai des louanges à l'Éternel. Psaume 27:6

Il ne s'agit pas de nous de toute façon.

Nous pouvons penser que nous nous protégeons ou que nous agissons dans notre propre intérêt, mais nous devons nous humilier, reconnaître et discerner le piège de l'ennemi qui nous détourne de notre véritable identité en Christ. Nous sommes son œuvre, nous avons donc besoin qu'il continue à faire son travail en nous.

Car nous sommes son ouvrage, créés en Jésus-Christ pour de bonnes œuvres, que Dieu a préalablement ordonnées pour que nous les pratiquions. Ephésiens 2:10

Mettre tout cela en perspective

Nous devons nous soumettre une fois de plus à notre Père céleste qui nous aime, en croyant qu'il nous aime vraiment et qu'il a le meilleur plan pour nous. Son plan est bien au-delà de ce que nous aurions pu créer ou imaginer pour nous-mêmes. Lorsque les choses ne vont pas comme nous le voulons, lorsque nous sommes confrontés à des luttes ou à l'adversité, nous pouvons croire ce que dit le Psaume 23 : il nous guidera tendrement à travers elle et nous établira dans la victoire sur nos ennemis.

Soyez Bénis

Pour acheter le livre Une Voie par Excellence:

https://amzn.to/2Kclk6G

2 vues0 commentaire