Rechercher
  • Editions Affanchi

Comment marcher dans la puissance surnaturelle de Dieu

Nous avons récupéré des transcriptions archivées d'enseignements du Dr Henry W. Wright, dont certaines n'ont jamais été publiées auparavant. Nous sommes heureux de les partager avec vous périodiquement au cours de l'année. Cette première transcription a été enregistrée il y a près de trente ans, au début du ministère de M. Wright. Il contient des idées profondes qui sont incroyablement précieuses pour notre époque. Que Dieu vous accorde la compréhension et vous donne la révélation de la puissance de la résurrection et de la puissance surnaturelle de Dieu qu'Il veut travailler en vous.

La puissance de la résurrection active la puissance surnaturelle de Dieu en nous

Une des choses que vous devez comprendre si vous voulez être utilisé par Dieu est que vous ne devez pas travailler selon la chair. Si vous essayez de servir Dieu par votre propre force, votre propre intelligence, votre propre sagesse et votre propre puissance, vous avez déjà échoué. Dieu n'est pas avec vous dans ce domaine. Il n'est pas freiné par vos limites naturelles. Dieu commence là où vous vous arrêtez. Cependant, Dieu vous utilise et veut coopérer avec vous et vous avec Lui dans ce monde physique. Si vous voulez être activé dans la puissance surnaturelle de Dieu, vous devez d'abord saisir par l’esprit la puissance de la résurrection en vous.

Beaucoup de gens essaient de pratiquer et de créer une religion. Ils essaient de créer des systèmes de pouvoir, de connaissance et de sagesse. Et ils essaient de contrefaire et d'imiter le Royaume de Dieu. Mais ils ne l'obtiendront pas, car il ne se trouve pas dans ces choses-là.

Notre foi dépend de la mort physique et de la résurrection de Jésus-Christ.

Dans Jean, chapitre 12, nous lisons comment Marie, la sœur de Lazare, a oint les pieds de Jésus d'un parfum précieux. Lorsque Judas s'est mis en colère, disant qu'elle aurait dû vendre le précieux onguent et donner l'argent aux pauvres, Jésus a dit : « Laisse-la tranquille. Elle a gardé cela jusqu'au jour de ma sépulture ».

Vous devez comprendre que Jésus-Christ est mort comme un homme. Il n'a pas fait semblant d'être mort comme l'affirment certaines croyances. Ce n'était pas quelqu'un d'autre sur la croix qui prenait sa place, c'était Lui ! Et il y a des preuves sans équivoque dans les Écritures qu'il était vraiment mort, y compris le fait que du sang et de l'eau ont coulé lorsqu'ils ont percé son côté.

Beaucoup cherchent des signes et des prodiges mais ne veulent pas la source.

Jean 12, verset 8, dit encore ceci : Vous avez toujours les pauvres avec vous, mais vous ne m'avez pas toujours. Une grande multitude de Juifs apprirent que Jésus était à Béthanie; et ils y vinrent, non pas seulement à cause de lui, mais aussi pour voir Lazare, qu'il avait ressuscité des morts.

Beaucoup de gens recherchent les miracles. Ils ne cherchaient pas tant Jésus que l'homme que Jésus avait ressuscité des morts.

Ce passage poursuit en disant : « Mais les principaux sacrificateurs se consultèrent pour faire mourir aussi Lazare ». N'est-ce pas étonnant ? Ils voulaient mettre Jésus à mort, mais ils voulaient aussi éliminer Lazare parce qu'il représentait quelque chose que Jésus avait fait.

Cela arrive aussi souvent aujourd’hui dans le ministère. Lorsque le Seigneur nous fait guérir quelqu'un ou chasser des esprits mauvais dans ce ministère, il y a des gens qui essaient de discréditer la guérison. Ils essaient de mettre à mort la preuve. Pourquoi ? Il est dit ici : « Parce que, à cause de lui (c'est-à-dire de Lazare), beaucoup de Juifs s'en allèrent et crurent en Jésus ». Jean 12:11

Appréhender la puissance de la résurrection

Plus loin, aux versets 23 et 24, Jésus dit ceci : « Jésus leur répondit: L'heure est venue où le Fils de l'homme doit être glorifié. En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul; mais, s'il meurt, il porte beaucoup de fruit ».

Vous pouvez prendre une graine, et vous pouvez la laisser traîner sur le comptoir de votre cuisine dans le sac de graines, et elle restera là, aussi morte que possible. Pourtant, lorsque vous la mettez en terre, dans son état mort, quelque chose se passe. C'est le miracle le plus incroyable de la création : une chose peut rester morte, et quand vous l'enterrez, elle revient à la vie. Et qu'elle devienne quelque chose de bon à manger. La graine morte n'était pas bonne à manger, mais son fruit l'est ! Telle est la vie chrétienne et le fait d'être un serviteur du Christ.

Il faut que quelque chose se passe avant que vous puissiez jouir du Royaume de Dieu. Vous êtes tous comme des grains de maïs en ce qui concerne le Seigneur. N'avez-vous pas été appelés à porter du fruit ? Certains d'entre vous n'ont pas porté de fruits parce qu'ils ne sont pas morts. Je ne parle pas de la mort physique - il faut avoir des oreilles pour comprendre.

L'homme naturel ne peut pas opérer dans la puissance surnaturelle de Dieu

La Bible dit que les choses spirituelles se discernent spirituellement. Si vous n'êtes pas né de nouveau, vous ne pouvez pas comprendre ce que je vais dire. Vous ne pouvez pas porter du fruit pour Dieu dans le Royaume des cieux et le faire dans votre état naturel. Vous pouvez essayer, mais vous ne pouvez pas le faire. Vous ne pouvez pas porter du fruit spirituel à partir d'une semence naturelle. Il faut que quelque chose lui arrive. Elle doit être enterrée, et elle doit mourir.

Jean 12:25 continue en disant : « Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la gardera pour la vie éternelle ».

Si vous essayez de vous accrocher à votre existence naturelle, vous avez déjà perdu. Vous pouvez penser que vous êtes le meilleur, mais on ne vous trouvera nulle part dans 80 ou 90 ans. La Bible dit dans l'Ecclésiaste que l'une des plus grandes vanités connues de l'humanité est un homme qui devient riche et a tout cet argent, puis il meurt, et ses héritiers le dilapident et le gaspillent. C'est de la vanité. A quoi ça a servi ? Il ne pouvait pas l'emporter avec lui.

Le mort-vivant

Vous devez mourir à ce que vous pensez être sur cette planète. Le monde qui est là dehors, et l'humanité laissée à elle-même, sont morts. Ce sont des morts-vivants. Il n'y a aucun espoir pour eux en dehors du Christ. Cette planète était vouée à l'extinction sans l'intervention de Dieu. Mais certains d'entre vous croiront et mourront à ce monde, à ce qu'il représente et à la malédiction qui pèse sur lui. Vous participerez à une nouvelle réalité et vivrez pour toujours avec Dieu.

Les versets 26 et 27 disent : « Si quelqu'un me sert, qu'il me suive; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, le Père l'honorera. Maintenant mon âme est troublée. Et que dirais-je?... Père, délivre-moi de cette heure?... Mais c'est pour cela que je suis venu jusqu'à cette heure ». Jean 12:26-27

La mort à soi-même apporte la vie en Christ

Voici Jésus qui parle comme un homme qui sait qu'il est sur le point de mourir. Il n'a pas été surpris d'être crucifié, car il en avait parlé à ses disciples des mois auparavant. Il s'est également vu dans les Écritures et savait que c'était lui qui allait mourir.

De même, vous ne devriez pas être surpris de devoir mourir à ce monde pour être ressuscité et glorifié en Jésus-Christ. Vous devez mourir à l'homme naturel et être ressuscité en tant qu'homme spirituel. Vous ne pouvez pas être spirituel et rester naturel. L'homme naturel est diamétralement opposé à l'homme spirituel.

La puissance de la mort et de la résurrection de Jésus

Jésus dit : "C'est pour cette raison que je vais mourir. Mais je meurs afin que, dans ma mort, l'homme naturel qui meurt avec moi à cet homme naturel, soit ressuscité et glorifié dans l'esprit."

Puis Jésus dit au verset 28-30 : « Père, glorifie ton nom! Et une voix vint du ciel: Je l'ai glorifié, et je le glorifierai encore ». La foule qui était là, et qui avait entendu, disait que c'était un tonnerre. D'autres disaient: Un ange lui a parlé. Jésus dit: Ce n'est pas à cause de moi que cette voix s'est fait entendre; c'est à cause de vous. Jean 12:28-30

Que voulait-Il dire ? Cette voix est venue pour nous afin que nous soyons conscients de ce qu'Il était sur le point de faire. Il était sur le point de nous libérer, par sa mort et sa résurrection, de l'esclavage du vieil homme naturel, afin que nous puissions être glorifiés avec lui par la foi.

Maintenant a lieu le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors. Et moi, quand j'aurai été élevé de la terre, j'attirerai tous les hommes à moi. En parlant ainsi, il indiquait de quelle mort il devait mourir. Jean 12:31-33

Dans sa mort, quelque chose allait se produire. Dans sa résurrection, quelque chose d'autre allait se produire. Tout comme il l'a enseigné : avant que le maïs puisse produire une nouvelle pousse, la graine doit d'abord mourir et être placée dans la terre.

La puissance de Dieu à l'œuvre en vous

Je veux que vous compreniez la vie de résurrection ici dans vos corps naturels. Beaucoup d'entre vous veulent être utilisés par Dieu - vous voulez que Dieu vous utilise. Il y a deux ou trois choses que vous devez savoir. Vous devez connaître la résurrection. Si vous n'êtes pas mort à Satan et au vieil homme, vous ne pouvez pas porter du fruit. Vous pouvez porter des choses, mais pas de fruits surnaturels, à moins que la semence naturelle ne soit morte. Sinon, vous élèverez des fruits mixtes corruptibles. Voulez-vous élever des fruits naturels corrompus, ou voulez-vous élever des fruits spirituels purs ?

Je ne parle pas en ce moment du fruit de la résurrection dans lequel vous serez enlevés au Ciel. Je parle d'ici et maintenant. Vous devez comprendre que la résurrection n'est possible que par la puissance de Dieu. Vous ne pourriez pas vous ressusciter vous-même si vous essayiez. Vous ne pouvez rien obtenir de Dieu à moins que Dieu ne le fasse. Vous ne pouvez pas prendre le travail de Dieu à sa place. Beaucoup de gens essaient de prendre le travail de Dieu et de créer leur propre spiritualité. Mais celle-ci ne vient pas de l'homme, elle vient de Dieu.

Les pouvoirs du monde à venir viennent directement du Royaume de Dieu. Une partie de cette puissance est laissée sur la terre aujourd'hui, à travers le peuple de Dieu, afin qu'il puisse démontrer la réalité de la mort et son pouvoir de ressusciter de la mort.

L'homme naturel ne peut expliquer ou comprendre la puissance surnaturelle de Dieu.

Lorsque nous exerçons le ministère au nom de Jésus et que les gens sont guéris, que les maladies disparaissent, ce n'est pas irréel. Ce ne sont pas des maladies psychosomatiques car elles ont déjà été diagnostiquée et documentée par la communauté médicale. Nous voyons un cancer qui n'existe plus, sans chimiothérapie. Où est-il passé ? Les gens qui ont des maladies et des malaises ont changé ; ça a disparu. Plus besoin de voir de médecins. Que s'est-il passé ? Vous ne pouvez pas l'expliquer par l'homme naturel. Vous ne pouvez l'expliquer que par ce que dit la Parole, et vous y mêlez votre foi, et Dieu fait le travail.

Je ne pouvais pas guérir quelqu'un en tant qu'homme naturel. Je ne vais même pas essayer. Quand cela arrive, (je ne le fais pas de toute façon), je me présente simplement et je participe avec le Seigneur, et Il le fait. Cela m'étonne toujours.

Lorsqu'un mauvais esprit n'existe plus, comme dans le cas de cette femme qui est venue ici avec 13 personnalités différentes et un trouble dissociatif de la personnalité, et qu'elles l'ont toutes quittée en l'espace d'une minute, comment expliquez-vous cela dans le naturel ? Elles sont parties ; elles n'existent plus. Elles ne font plus partie de sa nature. N'est-ce pas un miracle ?

Je vous promets qu'avant de pouvoir être guérie, elle a dû mourir à ce monde. Elle a dû mourir à tous les rudiments et à toutes les déclarations de l'homme. Et elle a dû entrer en contact avec Dieu. Elle a dû faire l'expérience de la puissance de résurrection du Dieu vivant.

Vous ne pouvez pas faire l'expérience de Dieu si vous ne mourez pas à la malédiction qui est sur cette terre à travers l'humanité.

Ceci est un enseignement hérité du Pasteur Henry W. Wright.

Que dit la Bible sur la mort et le décès ?

Parler de la mort dans le cadre du programme Be in Health® semble un peu contre-intuitif, n'est-ce pas ? Ne serait-ce pas formidable si nous avions la racine spirituelle de la mort pour éviter notre disparition physique ? Ha ! Cela n'existe pas. Chez Be in Health, nous examinons les problèmes qui provoquent une mort physique prématurée. Cependant, lorsque le moment est venu de partir, nous changeons de vitesse et aidons les personnes à se préparer et à traverser l'événement sans tourment. Pour ce faire, il est important de comprendre ce que la Bible dit de la mort et du décès.

Qu'est-ce que la mort ? Cela dépend si l'on parle de la dimension physique ou spirituelle. Pour certains, la mort comporte les deux. Pour d'autres, elle est simplement physique. De nombreuses écritures nous préparent au processus de la mort, à l'événement de la mort et à la vie après la mort. Les Écritures racontent que certains individus ont fait le voyage physique plus d'une fois pour rendre gloire à Dieu. En fin de compte, les croyants devraient privilégier le moment de la mort choisi par Dieu, car il s'accompagne d'une rencontre avec Lui et d'une super amélioration !

Faire la paix avec la mort

Dans Ecclésiaste 7:1-2, la référence à la mort instruit les vivants sur ce qu'il faut valoriser et prioriser dans la vie.

Une bonne réputation vaut mieux que le bon parfum, et le jour de la mort que le jour de la naissance. Mieux vaut aller dans une maison de deuil que d'aller dans une maison de festin; car c'est là la fin de tout homme, et celui qui vit prend la chose à cœur. Ecclésiaste 7:1-2

Aucune personne saine d'esprit ne se réjouit d'aller aux funérailles de quelqu'un d'autre. La maison de la fête a sa place, mais la maison du deuil déposera quelque chose de spécial sur votre cœur qu'aucune quantité de célébration ne pourra faire.

L'Ecclésiaste est célèbre pour sa conclusion sur toutes les questions et les recherches du sens de la vie. Salomon conclut son travail de recherche spirituelle par une description poétique et détaillée d'un départ paisible (Ecclésiaste 12). Il ne faut pas craindre la mort, mais la comprendre avant de la subir. La mort est un maître, mais pas le maître. Si la vision de votre vie est terrestre, il y aura des tourments à la fin. Mais si vous vivez dans une optique éternelle, les préparatifs pour ce moment sont progressifs et réfléchis, conformément à la Parole. Vivez dans l'esprit céleste tout au long de votre vie, et à la fin, l'aiguillon de la mort ne sera pas là.

Abordons la peur de la mort

Avez-vous considéré que les non croyants vont aussi dans l'éternité ? Ils ne vivent pas pour l'éternité. Cependant, ils existent dans un état de mort pour l'éternité (voir Luc 16). Selon les sources que vous lisez, la deuxième plus grande peur de l'humanité est la mort. Au cœur de cette peur se trouve ce qui la sous-tend : un jugement final de l'âme. Les croyants comme les non-croyants reçoivent un jugement après s'être envolés ; les croyants rendent des comptes à Jésus, et les non-croyants se tiennent devant le Père. Les non-croyants ne respectent pas assez le jugement qui les attend, mais malheureusement, de nombreux croyants sont tourmentés par le leur ! Il ne devrait pas en être ainsi.

Désormais la couronne de justice m'est réservée; le Seigneur, le juste juge, me le donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement. 2 Timothée 4:8

Les justes n'ont pas besoin de s'inquiéter ou de se faire des illusions à propos de la rencontre avec le Seigneur, car leur conscience est claire grâce aux œuvres d'obéissance qu'ils ont accumulées. Jugez-vous vous-même, afin de ne pas être jugés.

Si nous nous jugions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés. Mais quand nous sommes jugés, nous sommes châtiés par le Seigneur, afin que nous ne soyons pas condamnés avec le monde. 1 Corinthiens 11:31-32

Qu'est-ce qui provoque une phobie de la mort et du décès ?

La définition de la thanatophobie est la peur du processus de mort et de son propre décès. Chez Be in Health, nous enseignons que le suffixe "-phobie" est une classe d'esprits de peur avec une affectation spécifique. La dépression, le SSPT et les troubles anxieux peuvent alimenter cette phobie. Ils peuvent provenir de circonstances de la vie, de traumatismes, de perspectives culturelles de la mort, et même d'une exposition répétitive aux médias et aux films, le tout donnant lieu à l'influence de cet esprit.

Gardez à l'esprit que l'esprit de mort et les esprits de peur de la mort sont vos ennemis ; ils ne sont pas différents de l'amertume ou d'un esprit sourd et muet. Tous les mauvais esprits sont déjà entrés dans la mort ; ils sont dans un état constant de mort spirituelle. Quelle existence horrible ! Mais leurs activités ne s'arrêtent pas. Ils tentent toute personne physiquement vivante d'expérimenter leur tourment avec eux. Ils sont dans ce tourment depuis qu'ils se sont rebellés avec véhémence contre Dieu, c'est-à-dire à une époque antérieure à Adam et Eve.

Dieu veut renverser la peur de la mort dans votre vie

Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car tu es avec moi, ta houlette et ton bâton me rassurent. Psaume 23:4

Pourquoi n'y a-t-il pas de crainte ? Parce que la correction de la verge et du bâton donne confiance au jour du jugement. Paul a pris la perspective du Psaume 23 de la hardiesse face à la mort et a ajouté une proclamation de vainqueurs - mourir est un gain !

Selon ma vive attente et mon espérance, je n'aurai à rougir de rien, mais c'est en toute hardiesse, comme toujours, que Christ sera maintenant magnifié dans mon corps, soit par la vie, soit par la mort. Car pour moi, vivre, c'est Christ, et mourir est un gain. Philippiens 1:20-21

...Que je meure de la mort du juste, et que ma fin soit semblable à la sienne ! Nombres 23:10

Dieu ne prend pas plaisir à la mort.

Désirons tous la mort du juste ! Il existe de faux martyrs, mais c'est un autre sujet. Pour cet article, l'Église doit vivre comme Christ, en démontrant une foi de vainqueur sur la mort à un monde spirituellement mourant. Le Psaume 116 dit que "la mort d'un saint est un bien précieux", ou, plus précisément, que la mort des saints de Dieu est coûteuse ! Même la mort de Jésus a amené un Romain païen à la repentance et au salut. Il n'a pas aucun désir de voir quelqu'un mourir, pécheur ou saint, car la mort est son ennemi.

Le dernier ennemi qui sera détruit est la mort. 1 Corinthiens 15:26

Se préparer à la mort - Les conditions requises pour obtenir une couronne

Alors, vivez votre vie en pensant à la fin. Quelle couronne (ou récompense) recevrez-vous lorsque vous rencontrerez le Juge de votre âme ? Il ne s'agit pas d'un jeu de devinettes sur la queue de l'âne. Les Écritures indiquent clairement ce qui est nécessaire pour obtenir une ou plusieurs couronnes (il y en a au moins 5).

#1. Le baptême

Premièrement, libérez-vous du piège de la peur de la mort ou même du processus de mort. Si vous avez entretenu la crainte de la mort ou du jugement, il existe un chemin spirituel pour y échapper. Soyez baptisé (immergé) dans la mort du Christ par le sacrement du baptême d'eau. Si vous ne l'avez pas fait, vous êtes sensible aux tentations, car le baptême d'eau est une instruction du Seigneur à laquelle nous devons obéir. Soyez baptisé dans sa mort, puis continuez votre marche dans la nouveauté de la vie. Marchez avec le Père comme le Christ l'a fait.

Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus Christ, c'est en sa mort que nous avons été baptisés? Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, Romains 6:3-5

#2. Se préparer à la mort

Deuxièmement, les vainqueurs jouent le jeu à long terme. Faites un plan ; incluez des dispositions financières, communiquez par écrit vos dernières pensées à vos proches, assurez-vous qu'ils puissent avoir accès à vos mots de passe, etc. Mais allez un peu plus loin et incluez votre jugement. Si vous n'êtes pas croyant et que vous n'avez pas compris la naissance spirituelle nécessaire pour recevoir la vie éternelle par Jésus, contactez-nous en cliquant sur le lien ci-dessous, et nous vous présenterons à votre Père au nom de Jésus. Si vous êtes croyant, prenez le temps de faire un inventaire spirituel approprié lors de la retraite For My Life. C'est un lieu sûr pour élaborer votre salut avant de Le rencontrer face à face.

Les sages écrivent une vision pour leur vie. Commencez par quelques points et revoyez-les au fur et à mesure que les saisons de la vie changent. Habacuc 2:1-2 est une excellente instruction à ce sujet. L'objectif d'une vision pour votre vie est vraiment de découvrir dans quelle mesure vous acceptez un reproche et faites les ajustements nécessaires. Voulez-vous que votre entretien avec le Christ se déroule bien ? Notez ce qui doit changer avant de le rencontrer !

J'étais à mon poste, Et je me tenais sur la tour; Je veillais, pour voir ce que l'Éternel me dirait, Et ce que je répliquerais après ma plainte. L'Éternel m'adressa la parole, et il dit: Écris la prophétie: Grave-la sur des tables, Afin qu'on la lise couramment. Habacuc 2:1-2

#3. Faites confiance à Dieu

Enfin, faites confiance au Seigneur de tout votre cœur. Aimez Dieu et révérez-le. Remercie ton créateur et ton roi. Ouvrez-lui votre cœur, car il est le chemin, la vérité et la vie. Vous ne vous êtes pas fait tout seul, alors ne prenez pas les soucis de la vie ou le processus de la mort comme s'il s'agissait d'une menace imminente. Appuie-toi sur Dieu avec foi et sois amoureux de lui avant de le voir face à face, et tout ira bien.

Parce que tu as fait de l'Éternel, ton refuge, du Très-Haut, ta demeure, aucun mal ne t'atteindra... Psaume 91:9-10ª.

La mort n'est qu'un pont pour les croyants

Selon la Parole de Dieu, la mort n'est pas une chose à redouter. En fait, elle est une entrée glorieuse dans la vie parfaite, la VRAIE VIE que Dieu avait initialement prévue pour nous avant la chute d'Adam. Résistez au diable ! Il cherche à voler la joie de votre vie aujourd'hui en projetant le mal sur le moment de la mort. Vous pouvez faire confiance à Dieu pour qu'il soit fidèle à ses promesses, tant dans la vie que dans la mort. Regardez Jésus comme l'exemple parfait de soumission à la mort dans l'attente pleine d'espoir de la joie qui nous attend.

Ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu. Hébreux 12:2

La puissance de l'évangile en nous se trouve dans cette dernière écriture :

O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon? L'aiguillon de la mort, c'est le péché; et la puissance du péché, c'est la loi. Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ! 1 Corinthiens 15:55-57

Que Dieu apporte la paix et l'espérance dans vos cœurs pour la joie qui vous est réservée et la victoire sur la mort qu'il vous a donnée par Jésus-Christ.

Bénédictions



9 vues0 commentaire